COUP DE POUCE: aïe, mon enfant a de mauvaises notes!

S.O.S carnet de notes en détresse

Le carnet de notes vient d’arriver… et ce n’est pas terrible. Il est encore temps de redresser la barre : analyse de la situation et action, sans culpabilisation !

Faire le point

Les causes d’échec scolaire sont multiples, les remèdes à apporter aussi. 3 pistes sont à explorer : l’enfant, l’école, la famille. Il peut réagir aux changements (école, méthodes, famille…), à l’ambiance scolaire (copains, maître…), à ses rapports avec vous (a-t-il besoin d’aller mal pour qu’on s’occupe de lui, ou attirer l’attention…)… Vérifiez sa santé : compenser un trouble sensoriel laisse moins d’énergie pour les apprentissages.

Aider à garder confiance c’est…

Affirmer: « J’ai confiance, tu en es capable » ; valoriser ses succès ; s’appuyer sur le « solide » pour redresser les matières faibles ; lui faire comprendre que vous l’aimez pour lui, pas en fonction de ses notes ; expliquer que les échecs font partie de la vie et qu’ils se surmontent ; lui conserver l’ envie d’apprendre  c’est en famille que cela se construit ; changer le regard qu’il porte sur lui.

Changer pour progresser

Il suffit de peu de choses : « être là » quand vous êtes ensemble, renoncer à l’une de vos activités, le laisser faire ses devoirs juste en les vérifiant… Veiller à des horaires réguliers et à un temps de sommeil suffisant, un retour d’école réorganisé peuvent le rééquilibrer

De la méthode…

Les psychopédagogues apprennent… à trouver la manière d’apprendre qui convient. Optimiser la qualité du travail permet de dégager du temps pour d’autres activités, qui sont peut-être pour lui l’occasion ses talents hors du cadre scolaire.

Bon à savoir

Un Bilan fait par un psychologue, un orthophoniste, un psychomotricien… c’est une «photo » de l’enfant à un moment X. Conservé, c'est un outil très précieux pour constater la progression de l’enfant par rapport à lui-même.  Il n’engage pas nécessairement à  un suivi . Conservez-le et lorsqu'un autre bilan sera établi l'année suivante, demandez au professionnel de les comparer.

 

 

Question à Isabelle Causse-Mergui, orthophoniste: comment réagir face à un bulletin scolaire moyen ?

Accompagnant les notes, les appréciations sont de trois types :

- trop vagues (« Doit se ressaisir… »). Faites-les vous préciser, déterminez s’il y a des changements d’exigence par rapport à l’année passée (niveau plus élevé, autres méthodes…).

- excessives (« Va redoubler… »). L’opinion du maître semble implicitement faite. Aller le voir, calmement, pour établir un dialogue constructif peut débloquer la situation. Demandez aussi aux copains de classe ce qui s’y passe, car votre  enfant peut taire ce qui va mal avec son professeur.

- constructives (« Devrait mieux apprendre… »). Le professeur a certainement des « astuces » pour travailler plus efficacement.

 

A lire

A chaque enfant ses talents, vaincre l’échec scolaire, Isabelle Causse-Mergui, Editions Le Pommier, 22 €.

 

Brève

Selon un sondage réalisé pour la PEEP, 35 % des parents lient l’illettrisme aux méthodes scolaires inadaptées.

  

Presse : article dans le journal je-mag, juin 2005